Rechercher dans :


Département de médecine familiale et de médecine d'urgence

Santé au travail

La santé au travail occupe une place bien spécifique en santé publique à cause de l’impact considérable, financier et humain, des lésions professionnelles. Ceci a contribué au développement de ce champ d’activité dans un cadre législatif et réglementaire particulier. Au Québec, la Loi sur la santé et la sécurité du travail et la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles ont favorisé la mise en place de structures de prévention, d’inspection et d’indemnisation telles que la Commission de la santé et de la sécurité du travail, les équipes de santé au travail du réseau de santé publique et les associations sectorielles paritaires.

Les agents agresseurs sont très variés : agents toxiques (poussières et fibres, métaux, pesticides, solvants, acides, gaz, hydrocarbures, monomères, etc.), microorganismes (virus, bactéries), agents physiques (bruit, rayonnements, contraintes thermiques, etc.). Ils ont un impact potentiel sur la plupart des organes. Le milieu de travail est également source de pathologies reliées aux contraintes posturales, au travail répétitif et à l’organisation du travail. La prévention, primaire ou secondaire, met à contribution une variété de spécialistes tels qu’hygiénistes du travail, toxicologues, ergonomes, infirmières et médecins.

Pour en savoir plus sur la santé au travail, consultez le chapitre 22 du manuel Environnement et santé publique.



© Département de santé environnementale et santé au travail,