Rechercher dans :

 


Département de médecine familiale et de médecine d'urgence

Chaire d’analyse et de gestion des risques toxicologiques

 

Un peu d'histoire

La Chaire en analyse des risques toxicologiques pour la santé humaine de l’Université de Montréal a été créée en 1999. Pendant la période 1999-2006, elle s’est entre autres attachée à développer des outils fiables d’évaluation de l’exposition aux substances toxiques de l’environnement de travail et de l’environnement général.

Un des leitmotivs de la Chaire fut la réduction de l’incertitude de l’analyse des risques toxicologiques par le recours à des biomarqueurs d’exposition validés. L’analyse toxicocinétique poussée de ces biomarqueurs a permis d’en démontrer l’utilité indéniable dans le processus d’appréciation des risques liés à l’exposition à des substances toxiques. Depuis le mois de juin 2006 sa portée s’étend à la gestion des risques toxicologiques, d’où la modification de son appellation.

 

Vision

La Chaire est un lieu d’excellence, de référence et de dialogue en analyse et en gestion des risques toxicologiques.

Mission

La mission de la Chaire est de contribuer à l’amélioration de la santé publique, particulièrement en ce qui concerne l’exposition à des substances toxiques. Cette contribution passe par la production de nouvelles connaissances scientifiques et par la promotion du recours à des processus décisionnels basés sur ces connaissances scientifiques rigoureuses et sur une vision élargie du contexte de prise de décision reliée aux risques. Cette mission concerne autant les milieux de travail que l’environnement général et elle se réalise en concertation avec les parties concernées.

Transparence

Les membres de la Chaire croient que la transparence est une valeur clé en analyse et en gestion des risques toxicologiques et que celle-ci doit également prévaloir dans les activités de recherche et de formation qui s'y déroulent.

Inclusion et respect des opinions

Les membres de la Chaire valorisent les contributions thématiques et scientifiques des organismes publics, des entreprises privées, des autres parties prenantes, du grand public et des étudiants à la réalisation de sa mission.

Indépendance

Les membres de la Chaire reconnaissent que, dans le cadre des travaux qui y sont réalisés, l’indépendance de leurs actions et de leurs opinions est fondamentale et ils refusent toute ingérence dans le fonctionnement de la Chaire qui ne soit pas dans l’intérêt de la poursuite de sa mission ou qui favorise indûment une seule partie au détriment d’une autre.

Excellence et transmission des connaissances

Les membres de la Chaire visent l'excellence dans la production de nouvelles connaissances en analyse et en gestion des risques pour la santé ainsi que dans la dissémination de ces connaissances auprès de tierces parties intéressées ou touchées par la mission de la Chaire.

Éthique et probité

Les membres de la Chaire contribueront à l’atteinte de ses objectifs en respectant les principes fondamentaux d'éthique et de probité. Ce point mérite une attention particulière. La Chaire œuvre dans un domaine potentiellement sensible et controversé de la santé publique et ce serait une erreur de sous-estimer le risque de conflits d’intérêts potentiels ou même l’apparence éventuelle de conflit d’intérêt ou de partialité. Si sa crédibilité est mise en doute, la Chaire ne peut plus réaliser adéquatement sa mission.

Objectifs

  • Poursuivre des recherches sur l’évaluation des risques toxicologiques associés à l’exposition à des agents toxiques de l’environnement général et de l’environnement de travail dans une démarche préventive de santé publique, incluant le développement d’outils de pointe d’évaluation de l’exposition et des effets sanitaires.
  • Réaliser des études sur tous les aspects du processus de gestion des risques en santé publique, incluant l’intégration des parties intéressées, des connaissances et des incertitudes scientifiques dans la prise de décision, la répartition et le partage sociétaux des risques, la communication des risques et les considérations éthiques en gestion des risques.
  • Initier et participer à des projets de développement et d’application de la démarche d’analyse et de gestion de risques.
  • Former des chercheurs et des intervenants possédant une expertise de premier plan dans le domaine de l’analyse et de la gestion des risques pour la santé publique.
  • Accorder une attention particulière à la dissémination en langue française des connaissances en analyse et en gestion des risques en plus de la diffusion habituelle dans les grandes revues internationales en langue anglaise
  • Favoriser le dialogue entre les divers acteurs impliqués ou touchés par les questions d’analyse et de gestion des risques en santé environnementale et en santé au travail, notamment par la mise à leur disposition d’information vulgarisée de qualité sur les grands enjeux appartenant à notre domaine d’action

Équipe

  • Titulaire : Michèle Bouchard
  • Membres réguliers : Maximilien Debia, Sami Haddad, Marc-André Verner, Suzanne Bisaillon
  • Membres associés : Gaëtan Carrier, Yvette Bonvalot, Nolwenn Noisel, David Roy, Michel Camus, Claude Emond
  • Agents de recherche : Roberto Heredia Ortiz, Jonathan Côté
  • Techniciens de laboratoire : Ross Thuot, Marc Mantha

Partenaires

Ils ont permis la création de la chaire en lui apportant un appui financier.

  • Alcan
  • DSP de Montréal-centre
  • IRSST
  • CIME
  • Euro-métaux
  • MSSS
  • CIRANO
  • Hydro-Québec
  • Noranda


© Département de santé environnementale et santé au travail,