Rechercher dans :

 


Département de médecine familiale et de médecine d'urgence

Recherche et rayonnement

 

Une recherche axée sur les substances toxiques

L’étude des substances toxiques présentes dans nos divers environnements, leur présence, leurs effets, leur impact sanitaire et les moyens de prévention, constituent l’axe majeur de la recherche au DSEST. Ces recherches couvrent le spectre allant de l’exposition aux effets des substances en passant par leur devenir biologique. Elles portent également sur les méthodes permettant d’évaluer les niveaux de risque (analyse de risque) et de prévenir les effets (gestion du risque).

Nos chercheurs sont regroupés en laboratoires et équipes et oeuvrent en collaboration avec de nombreux partenaires extérieurs. Ce noyau représente la plus forte concentration de chercheurs en toxicologie humaine et analyse de risque toxicologique dans les universités canadiennes.

 

Des unités de recherche

La Chaire d’analyse et de gestion des risques toxicologiques vise à répondre, par le développement de la recherche, aux préoccupations des professionnels de la santé publique et des gestionnaires-décideurs quant au niveau de risque sanitaire posé par les agresseurs de l’environnement.

L’Unité d’inhalation expérimentale est une ressource unique dans le milieu universitaire canadien. Cette unité est dotée de chambres d’exposition animale et humaine, d’équipements nécessaires à la génération, à la caractérisation et à la mesure de faibles doses de xénobiotiques incluant des nanoparticules, des polluants environnementaux, et des vecteurs de médicaments.

L’Unité d’analyse de biomarqueurs et de nanoparticules développe les thèmes de l’expologie, des profils cinétiques des polluants et de la biosurveillance. Elle comprend des instruments analytiques nécessaires à la quantification de faibles doses de divers xénobiotiques chimiques : UPLC-MS-TOF, GC-MS-TOF, HPLC-MS-MS, GC-MS-MS, HPLC-détection multiples (fluorescence, UV, scintillation), ICP-MS.

Des regroupements stratégiques

Le Regroupement thématique majeur Environnement et santé de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal rassemble les chercheurs du département. Cela les met également en lien avec des chercheurs de la Faculté de médecine vétérinaire, du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal de même que de l’Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal et de directions de santé publique, en particulier celle de Montréal.

Les chercheurs du DSEST travaillent en partenariat avec de nombreux réseaux et organisme au nombre desquels on compte : Réseau de recherche en santé environnementale (FRSQ), Réseau de recherche en santé et sécurité du travail du Québec (IRSST, FRSQ, FRNTQ, FRSCQ), l’Institut Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, l’Institut national de santé publique de l'Université de Montréal et l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail.



© Département de santé environnementale et santé au travail,