Rechercher dans :


Département de médecine familiale et de médecine d'urgence
Retour

 

Ototoxicité de substances industrielles seules ou en présence de bruit

A. Vyskocil¹*, T. Leroux³, G. Truchon², F. Lemay¹, F. Gagnon¹, M. Gendron³, S. Botez¹, N. El Majidi¹, A. Boudjerida¹, S. Lim¹, C. Emond¹, C. Viau¹


Fiches des substances

 

Introduction

Il y a de plus en plus de preuves épidémiologiques que l'exposition à certains solvants, métaux, agents asphyxiants et autres substances est associée chez l'homme à un risque de perte auditive. Par contre, l’interaction des substances chimiques et du bruit est peu étudiée. Ce projet a été entrepris pour développer une base de données toxicologiques, à partir de la littérature primaire, qui permette l'identification des substances ototoxiques et des substances interagissant avec le bruit dans l'environnement de travail. Les données toxicologiques critiques ont été compilées pour les substances chimiques incluses dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail du Québec.

Méthodes

Les données n’ont été évaluées que pour des concentrations d'exposition réalistes correspondant au maximum à la valeur limite d’exposition de courte durée ou à la valeur plafond ou à 5 fois la valeur limite d’exposition moyenne pondérée sur 8 heures (VEMP) chez l’humain ou jusqu'à 100 fois la VEMP ou la valeur plafond pour des études effectuées chez l’animal.

On a tenu compte des paramètres suivants : le nombre d’études et pour chaque étude, l'espèce étudiée, le nombre de sujets ou d'animaux, la voie d'exposition, les caractéristiques des groupes témoins, les niveaux d'exposition, les tests audiométriques et statistiques utilisés, la relation dose-effet et lorsque disponibles, les mécanismes d’action.

Les informations obtenues à partir des études chez l'animal et chez l'humain ont été examinées en utilisant une approche systématique basée sur la valeur probante. D'abord, pour chaque substance, la valeur probante des études chez les humains et chez les animaux concernant l'ototoxicité ou l’interaction avec le bruit a été déterminée en utilisant un des qualificateurs suivants: «solide», «moyenne», «faible», «aucune» et «aucune étude trouvée». Notons qu'une valeur probante «aucune» ne doit pas être considérée comme la preuve qu'une substance n'est pas ototoxique ou qu’elle n’interagit pas avec le bruit.

Le tableau 1 indique comment, pour chaque substance, ces informations ont été combinées pour en arriver à une évaluation globale du potentiel d’ototoxicité et d’interaction avec le bruit. Les données humaines ont généralement reçu un plus grand poids que les données animales dans l'évaluation globale. Par exemple, une valeur probante « solide » des expériences faites avec des animaux combinée à une absence de preuves des études humaines donne une valeur probante globale « moyenne ».

Pour ce qui est de la conclusion finale concernant l'ototoxicité des substances ou leur interaction avec le bruit, aux substances dont la valeur probante globale est «solide», on attribue le qualificatif «ototoxique» ou «interaction démontrée». Celles dont la valeur probante globale est «moyenne» sont qualifiées de «possiblement ototoxiques» ou de «interaction possible». Lorsque la valeur probante globale est «faible», nous avons statué «non concluant». Finalement, pour les substances dont la valeur probante était «aucune», nous avons assigné la mention «aucune preuve» de l'ototoxicité ou selon le cas, d’une interaction avec le bruit.

Tableau 1: Estimation de l'ototoxicité de substances industrielles et de leur interaction avec le bruit basée sur la valeur probante des études

Valeur probante des études
 
Conclusion
Études chez
l'humain
Études chez
l'animal
Globale Ototoxicité Interation
avec le bruit
S
S
S
O
I
S

M

S
O
I
S F S O I
S A S O I
S X S O I
M S S O I
M M M PO IP
M F M PO IP
M A M PO IP
M X M PO IP
F S M PO IP
F M F NC NC
F F F NC NC
F A F NC NC
F X F NC NC
A S M PO IP
A M F NC NC
A F F NC NC
A A A AP AP
A X A AP AP
X S M PO IP
X M F NC NC
X F F NC NC
X A A AP AP
X X X X X

 

Indication de l'ototoxicité ou de l'interaction avec le bruit: S = solide; M = moyenne; F = faible; A = aucune; Xaucune étude trouvée
Conclusion sur l'ototoxicité: O = substance ototoxique; PO = substance possiblement ototoxique; NC = non concluant; APaucune preuve; X=aucune documentation
Conclusion sur l'interaction avec le bruit: I= interaction démontrée; IP = interaction possible; NC = non concluant; AP=aucune preuve; X=aucune documentation

Fiches des substances

Substance Conclusion sur
l'ototoxicité
Conclusion sur
l'interaction avec le bruit
Acrylonitrile non concluant non concluant
Alcool butylique normal non concluant aucune documentation
Alcool éthylique aucune preuve aucune documentation
Alpha-Méthylstyrène non concluant aucune documentation
Carbone, disulfure de non concluant non concluant
Carbone, monoxyde de aucune preuve interaction possible
Chlorure de méthylène aucune preuve aucune documentation
Cyanure d'hydrogène (exprimé en CN) aucune preuve non concluant
Cyanures (exprimé en CN) non concluant aucune documentation
Enflurane aucune preuve aucune documentation
Étain , Composés organiques (exprimé en Sn) non concluant aucune documentation
Éthylbenzène substance possiblement ototoxique non concluant
Fumées de soudage (non autrement classifiées) non concluant non concluant
Heptane normal non concluant aucune documentation
Hexachlorobenzène aucune preuve aucune documentation
Hexane normal substance possiblement ototoxique aucune documentation
Mercure, composés inorganiques non concluant aucune documentation
Mercure, composés alkylés (exprimé en Hg) non concluant aucune documentation
Mercure, vapeur de mercure (exprimé en Hg) non concluant aucune documentation
Méthylchloroforme aucune preuve aucune documentation
Nicotine aucune preuve aucune preuve
Parathion non concluant aucune documentation
Perchloroéthylène aucune preuve aucune documentation
Plomb et ses composés inorganiques (exprimé en Pb) substance ototoxique aucune preuve
p-tert-Butyltoluène aucune preuve aucune documentation
Styrène (monomère) substance ototoxique non concluant
Toluène substance ototoxique interaction démontrée
Trichloroéthylène substance ototoxique non concluant
Xylène (isomères o,m,p) substance possiblement ototoxique aucune documentation

 

* Auteur correspondant : Adolf Vyskocil
** La réalisation de ce document s'est faite dans le cadre d'une étude subventionnée par l' IRSST (projets 99-542 et 99-745)

¹ Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal. Département de santé environmentale et de santé au travail, Université de Montréal.
² Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), Montréal.
³ École d’orthophonie et d’audiologie, Université de Montréal.

 



© Département de santé environnementale et santé au travail,